Mot du responsable de l’Unité de recherche

Des Marqueurs Biochimiques Et L'Imagerie Au Profit De La Santé

Les maladies non transmissibles (MNT) sont l’un des grands défis du XXIe siècle dans le domaine de la santé et du développement. Nombre des MNT figurent au rang des Maladies tropicales négligées causant des souffrances humaines innommables et des conséquences négatives importantes sur le tissu socioéconomique des pays, en particulier ceux à revenus faibles ou à revenus intermédiaires. Aucun gouvernement ne peut se permettre donc d’ignorer la charge croissante des MNT.

Casimir D. AKPOVI, Ph.D.
Professeur Titulaire
Responsable de l’UR-MNTC

S’appuyant sur l’engagement des Enseignants chercheurs de l’équipe, de nos partenaires en recherche et des étudiants de nos programmes de formation de Master Sciences et Techniques de l’Imagerie Médicale (STIM) et Biochimie et Génétique en Santé (BGS), l’Unité de recherche sur les maladies non transmissibles et le cancer (UR-MNTC) entend mettre la Génétique, la Biochimie et l’Imagerie au profit de la prévention des maladies non transmissibles. Mais, pour le faire de façon efficiente en intégrant tous les paramètres sociétaux, culturels, religieux, etc., nous mobilisons aussi des approches de la Socio anthropologie de la santé.

Nous nous sommes alors fait le vœu d’approcher les MNT, tant du point de vue biochimique, moléculaire, génétique que socio-anthropologique. Vous êtes donc bien sur un site qui est le vôtre et qui demande également vos contributions pour s’enrichir.

Notre vision est de jouer un rôle stratégique et novateur dans l’anticipation et la prévention de la survenue des MNT et le développement des stratégies de prévention des complications de celles-ci. Pour ce faire, l’UR-MNTC se veut être un pôle d’excellence pour la formation des apprenants, le développement de recherches pluridisciplinaires et la sensibilisation des populations.

Nous croyons fondamentalement qu’il est possible d’anticiper la survenue de toutes les MNT en se servant de biomarqueurs (qu’il importe de mettre au point, de tester et de valider pour une utilisation sécuritaire en clinique au profit des population) et d’approches socio-anthropologiques. C’est à cette tâche que nous invitons les futurs étudiants et les diplômés des programmes de Master STIM et BGS.

Oser penser le futur quand personne n’y croit ! Oser l’innovation en misant sur la croyance en soi ! Voilà ce que nous cultivons en premier lieu à l’UR-MNTC.

Chers étudiants, chers visiteurs, tout dépendra de vous, de votre envie d’aller haut, vite et bien, du plaisir que vous aurez à apprendre et entreprendre en toute responsabilité et de la détermination que vous aurez à contribuer à quelque chose de noble.

Casimir d. AKPOVI, Ph.D.

Professeur Titulaire