L’accumulation du cholestérol intratubulaire chez le vison orchitique est une conséquence de la dérégulation du transport du composé et non de l’apoptose.

Année: 2007

Auteurs : Akpovi CD, Vitale ML, Pelletier RM

Congrès : Médecine/Sciences, Abstr. 1, p: 5.

Date et Lieu : 25 – 27 avril 2007, Université du Québec à Rimouski, Rimouski, Canada

 SR-BI

cholestérol

testostérone

apoptose,

vison orchitique.

 Le récepteur éboueur de classe B type I (SR-BI) contribue à l’efflux de cholestérol cellulaire via les lipoprotéines de haute densité (HDL) et à la phagocytose, par les cellules de Sertoli, des cellules germinales en apoptose en se liant à la phosphatidylsérine exprimée à leur surface. Cette étude visait à déterminer si l’orchite auto-immune spontanée (AIO), qui entraîne une altération de la clairance des cellules germinales apoptotiques et un arrêt de la spermatogenèse, implique le récepteur SR-Bl. Le taux de cholestérol libre et estérifié ainsi que l’expression de la protéine SR-BI ont été déterminés dans les deux compartiments cellulaires du testicule chez le vison AIO et comparés au vison normal. Le taux sérique de la testostérone a été mesuré. Les taux de cholestérol estérifié (CE) contenus dans les tubules séminifères étaient inversement proportionnels aux niveaux d’expression de SR-BI. Il n’y a pas eu de corrélation entre les niveaux d’expression de SR-BI et les taux sériques de testostérone. SR-BI est principalement localisé à la surface des cellules de Leydig, des cellules germinales et des cellules de Sertoli, où sa distribution était spécifique au stade de la spermatogenèse. Il existe une dérégulation de l’homéostasie du cholestérol et de l’expression de SR-BI dans les tubules de vison AIO mais pas de l’apoptose. Ces résultats suggèrent que l’expression de SR-BI est nécessaire pour le maintien des faibles niveaux de CE compatibles avec une spermatogenèse normale mais elle n’est pas associée à l’apoptose dans la lignée germinale.

1 réflexion sur “L’accumulation du cholestérol intratubulaire chez le vison orchitique est une conséquence de la dérégulation du transport du composé et non de l’apoptose.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.